Ergomotricité - Ergomotricite - ACTIS E&P
Aller au contenu
Anticiper la chute passage rapide position assise à position debout

Chute lors de passages rapides assis > debout : comprendre et agir sur des chutes souvent inexpliquées

Ce type d'accident de travail est souvent ignorée, et peut donner lieu à des analyses des causes difficiles. Il se constate par des chutes sans raison évidente d'une personne lors d'un passage d'une posture assise à une posture debout.
Prenons un exemple pour illustrer cette problématique, plus fréquente qu'il n'y parrait :
  • une société de transport en commun dnas une grande ville de province consulte suite à un problème de santé au travail un peu particulier : ses chauffeurs de bus du réseau de transport en commun sont victimes de chutes à répétition quand il rentre au dépôt, ou lors de leur pause en bout de parcours;
  • malgré plusieures recherche de causes, rien de probant hormis les "causes personnelles", voire même les risques liés aux addictions ... (recherche de cachettes dans les terminus pouvant contenir des bouteilles !)
Michel GENDRIER, initiateur du concept de l'ergomotricité - son livre est téléchargeable gratuitement - avait émis l'hypothèse d'un problème de proprioception : en position assise, les capteurs situés dans les muscles, les tendons et les articulations des membres inférieurs se mettent en position de "sommeil" puisqu'ils ne sont pas sollicités tant que la personne est assise, et ne permettent plus un apport d'informations au cerveau pour un pilotage approprié de l'équilibre. Au moindre problème (descente de marche, heurt contre support de siège, ...), la personne chute car les priopriocepteurs sont trop lents pour transmettre les éléments au cerveau ...
La solution que proposa Michel GENDRIER peut sembler du bon sens : avant de descendre du bus à l'arrivée aux dépôts ou aux terminus, il est demandé au chauffeur de faire au moins un aller-retour dans le bus; outre de vérifier qu'il ne reste rien ni personne (surtout pour les bus scolaires), cette marche sur un sol plat permet de réveiller les propriocepteurs des membres inférieurs et de réduire le risque de chute pour le chauffeur à la descente du bus.
Cette problématique peut également se rencontrer pour les conducteurs d'engins, en particulier les caristes dans les dépots logistiques.

L'ergomotricité pour les activités de manutentions et de manipulations de charge

Code formation

GEPR-001-C

Intitulé

Construire des gestes professionnels "justes" : efficaces et préservant la santé

Description

Les gestes professionnels existent dans tous les secteurs, de l’artisan au chirurgien cardiaque. Les formations professionnelles sont parfois plus orientées vers l’efficacité et la qualité, pas toujours sur la préservation de la santé, seule garante pour la personne de pouvoir travailler sur la durée. Cette formation s’adresse aux entreprises qui souhaitent avoir un regard critique sur la situation actuelle, mettre en évidence les points de vigilance, et transformer les pratiques actuelles vers des gestes qui permettent de garantir la qualité et les performances, tout en préservant la santé pour le long terme

Objectifs

Le stagiaire sera capable de construire (ou reconstruire) les gestes professionnels à partir des connaissances acquises permettant de garantir la santé à long terme, la qualité et les performances propres au métier

Pour qui ?

Artisan, centre d’apprentissage ou de formation professionnelle, … et d’une façon générale toutes les situations où le savoir-faire repose sur une gestuelle particulière

Prérequis

La formation existe déjà pour certaines activités (maroquinier, cuisine, …). Toutefois, cette formation, disponible uniquement en intra-entreprise, demande une analyse particulière en amont pour que la formation soit adaptée aux secteurs et aux activités

Programme

Jour 1 :
Les bases de l’ergomotricité
Comprendre l’importance de la posture : préserver son dos
Les gestes : préserver ses articulations
Exercices sur les pratiques : apprendre à parler de son travail
Jour 2 :
Les risques liés aux activités physiques : accidents et maladies professionnelles
Les alternatives pour assurer l’efficacité et la santé
Exercices sur les pratiques alternatives       
Jour 3 :
Les autres composantes du travail : comprendre les autres déterminants
Analyses réflexives et croisées des pratiques
Formalisation des pratiques et des savoir-faire
Conclusion et évaluation de la formation

Durée

3 jours de formation (21 heures) en 3 sessions de 1 jour
Cette formation est disponible en intra-entreprise

Inscription

Inscrivez-vous directement depuis le site actis-formation.fr ou avec le formulaire à la fin du catalogue
Retourner au contenu