Ergomotricité - Ergomotricite - ACTIS E&P
Aller au contenu
Le Concept de l'Ergomotricité
ERGOMOTRICITE : des gestes efficaces et préservant durablement la santé
Publié par dans Définitions · 1 Février 2012

Origines
Le mot ergomotricité provient du grec ergon, signifiant travail et motricité qui désigne l’accomplissement d’une série d’actions musculaires visant le mouvement volontaire tout en constituant une action observable et un intérêt éducatif portés aux activités de travail.
Ce néologisme a été employé pour la première fois, au cours d’une conférence tenue lors du Council of Europe à Helsinki en 1980 par Michel Gendrier, Docteur chercheur, en ergomotricité.

Définition
L’ergomotricité se définit comme l’ensemble des comportements psychomoteurs à intégrer par l’homme pour agir, dans son travail avec le maximum de confort, de sécurité et de capacité.
Le champ et la nature des pratiques motrices sont considérées comme un « travail ». Elles sont envisagées sous l’angle de leur rapport au milieu social au sein desquels elles se sont développées.
L’ergomotricité porte un intérêt particulier à l’analyse des tâches, à l’étude des apprentissages et des transferts d’habileté des savoir-faire et met en évidence les données informationnelles, ainsi que l’analyse des contraintes de temps et d’espace. Si la motricité est envisagée dans l’ensemble des techniques du quotidien du travail, du jeu et des loisirs, l’ergomotricité est souvent opposée à la « ludomotricité ». Si la ludomotricité est faite de fantaisie primesautière, l’ergomotricité ne tolère pas la fantaisie ; elle est soumise aux normes du rationnel, du progrès social et économique.
Dans notre monde moderne 10% de nos mouvements et de nos gestes sont réalisés dans le cadre d’activités physiques ludomotrices appelées activités de loisir, (sports, activités physiques de détente..) les 90% restant de nos mouvements et de nos gestes sont réalisés au cours d’activités de travail. Elles prennent pour nom activités ergomotrices.
L’ergomotricité s’inscrit dans la problématique « ergologique », c’est à dire la science du travail humain, comprenant, la physiologie des mouvements et leur apprentissage, la lutte contre la fatigue, les répercussions, et les nocivités du geste mal réalisé. Elle participe à l’analyse du système Homme-Machine, à l’étude des équipements et l’analyse des conditions de travail.
L’ergomotricité est devenue dans le temps un véritable concept reconnu par les instances médicales, les entreprises et les politiques. Son intérêt est soulevé par une prise en compte au niveau tant national qu’européen.



Aucun commentaire

Retourner au contenu