Ergomotricité - Ergomotricite - ACTIS E&P
Aller au contenu
Ergomotricité - Habileté manuelle
ERGOMOTRICITE : des gestes efficaces et préservant durablement la santé
Publié par dans Définitions · 25 Novembre 2014
Tags: ErgomotricitéHabilitémanuelleMain
"La  main attachée à nos instincts procure à nos besoins, offre à nos idées  une collection d'instruments et de moyens indénombrables. Comment  trouver une formule pour cet appareil qui tour à tour frappe et écrit,  reçoit et donne, alimente, prête serment, bat la mesure, lit chez  l"aveugle, parle chez le muet, se tend vers l'ami, se dresse contre  l'adversaire et se fait marteau, tenaille alphabet....... que sais-je  encore ?.........."  Paul Valéry
  
"fabriquer, jouer, c'est penser. L'Homme doit à ses mains une bonne partie de son intelligence". Jean Piaget
  
 La main est chaque jour davantage sollicitée, tant il est vrai que les  différentes manipulations rencontées par le travailleur , infiniment  plus variées et complexes qu'autrefois, exigent précision, minutie et  justesse.
Adaptation, création, préperception, prédécision  anticipation ont aujourd'huiles éléments cléfs d'une bonne éducation  gestuelle ergomotrice. Préalablement à cette éducation ergomotrice , une  connaissance scientifique poussée du fonctionnement de la main et de  ses divers mécanismes tant moteurs que psychologiques est indispensable.  La bonne compréhension de l'ensemble de ces phénomènes assure au  travailleur une éducation gestuelle intelligente, adaptée et de qualité.  
  
Il faut donc à travers une bonne formation ergomotrice rappeler les bases physiologiques du mouvement en général.
  
 L'activité sensorielle consiste tout d'abord en une prise  d'informations sur la nature des phénomènes survenant dans  l'environnement de l'individu, sur la nature et la disposition des  objets qui y sont placés et sur la situation de son propre corps. Les  récepteurs sensoriels (tact, pression, température, douleur) captent   ces informations et les transforment en signaux convenablement codés,  acheminés par la suite vers les centres nerveux décisionnels. Les  stimulations sensorielles jouent un grand rôle dans le controle du  programme "balistique" du mouvement : tension musculaire, résistance au  mouvement, vitesse et direction du mouvement . Les informations  visuo-sensorielles sont d'autant
sollicités que la tâche est complexe ou occasionnelles



Aucun commentaire

Retourner au contenu